Κυριακή, 21 Σεπτεμβρίου 2014

Yποψήφια για βραβείο Prix Medicis

Première Liste

— Aurélien Bellanger, L’aménagement du territoire (Gallimard).
— Véronique Bizot, Ame qui vive (Actes Sud).
— Pierre Demarty, En face (Flammarion).
— Claudie Hunzinger, La langue des oiseaux (Grasset).
— Jean-Hubert Gailliot, Le soleil (L’Olivier).
— Hedwige Jeanmart, Blanès (Gallimard).
— Nathalie Kuperman, La loi sauvage (Gallimard).
— Frank Maubert, Visible la nuit (Fayard).
— Laurent Mauvignier, Autour du monde (Minuit).
— Christine Montalbetti, Plus rien que les vagues et le vent (P.O.L.)
— Eric Reinhardt, L’amour et les forêts (Gallimard).
— Antoine Volodine, Terminus radieux (Seuil).
— Valérie Zenatti, Jacob, Jacob (L’Olivier).

Première Liste

— Margaret Atwood, MaddAddam (Robert Laffont), traduit de l’anglais (Canada) par Patrick Dusoulier.
— Lily Brett, Lola Bensky (La grande ourse), traduit de l’anglais (Australie) par Bernard Cohen.
— Sonali Deraniyagala, Wave (Kero), traduit de l’anglais (GB) par Camille de Peretti.
— Mohsin Hamid, Comment s’en mettre plein les poches en Asie mutante (Grasset) traduit de l’anglais (Pakistan) par Bernard Cohen.
— Vladimir Lortchenkov, Des 1001 façons de quitter la Moldavie (Mirobole), traduit du russe par Raphaëlle Pache.
— Ursula Krechel, Terminus Allemagne (Carnets Nord /Montparnasse), traduit de l’allemand par Barbara Fontaine.
— Anthony Marra, Une constellation de phénomènes vitaux (J.C. Lattès), traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Dominique Defert.
— Antonio Moresco, La petite lumière (Verdier), traduit de l’italien par Laurent Lombard.
— Maxime Ossipov, Histoires d’un médecin russe (Verdier) traduit du russe par Éléna Rolland.
— Leonardo Padura, Hérétiques (Metailié), traduit de l’espagnol (Cuba) par Elena Zayas.
— Peter Stamm, Tous les jours sont des nuits (Bourgois), traduit de l’allemand par Pierre Deshusses.
— James Salter, Et rien d’autre (L’Olivier), traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Marc Amfreville.
— Zeruya Shalev, Ce qui reste de nos vies (Gallimard), traduit de l’hébreu par Laurence Sendrowicz.
— Juan Gabriel Vasquez, Les réputations (Seuil), traduit de l’espagnol (Colombie) par Isabelle Gugnon.
— Evie Wyld, Tous les oiseaux du ciel (Actes Sud), traduit de l’anglais (Australie) par Mireille Vignol.

Δεν υπάρχουν σχόλια: